jeudi 29 mars 2007

Hers' Valley's blues

Plusieurs recherches Googles sont arrivées chez moi via des recherches géographiques: "Chalabre" "Le Peyrat" "Mireval" "Ariège". C'est le pays de mon père. Mes grands-parents étaient tous deux natifs de La Bastide sur l'Hers. Elle, la fille du gros paysan devenu maquignon, qui avait la deuxième grosse maison sur la place du village. Lui, le fils d'artisan, parti au service militaire au Maroc, puis à la guerre, revenu médaillé, sergent (et entier!), devenu employé aux... [Lire la suite]
Posté par dojam à 07:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

dimanche 21 janvier 2007

Les grands migrations (ou presque !)

Il y a des recherches généalogiques simples. Le généalogiste amateur réside dans le département de résidence, de naissanc eet de décès de ses parents et de tous ces ancêtres. Configuration idéale: il habite dans la préfecture, en face des Archives Départementales. Fantasme absolu: il est Archiviste en Chef et travaille aux Archives, et peut y aller la nuit quand tout est fermé... De mon côté, c’est assez simple. Tous les ancêtres de mon père sont ariégeois. Mais attention ! D’Ariège orientale, à l’orée de l’Aude. Enfin, le... [Lire la suite]
Posté par dojam à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 17 janvier 2007

Un rapport au temps particulier

Mes parents m’ont eue tardivement. Du coup, j’ai 33 ans, mes parents sont nés dans les 20’s, trois de mes grands-parents en 1900, le 4° (je ne l’ai pas connu) en 1890, et a fait la guerre de 14, un de mes arrières-grands-pères est né en 1840 ! Mon ami a connu ses deux arrières-grands-mères et un arrière-grand-père! Mon fils (et pourtant, on ne s’est pas pressés !) en a connu deux, malheureusement, l’une d’elle nous a quittés récemment. Evidemment, dans la famille, nous jouons des générations ! Mon frère a... [Lire la suite]
Posté par dojam à 13:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 11 janvier 2007

Généalogiste intermittente

Je suis tombée là-dedans il y a déjà longtemps. Presque 15 ans. Je crois me souvenir que ma coturne Choupette était rentrée un jour avec des fiches d'ascendance (le de cujus, 2 parents, 4 grands-parents), et j'avais commencé à m'y intéresser. Demander à mon père, écrire aux mairies. A mon père, parce que je savais que du coté maternel, un grand-oncle avait établi notre arbre généalogique depuis le XVII° siècle. La recherche était déjà faite, aucun intérêt. Le côté paternel, en revanche, était en friche. J'ai commencé à recevoir... [Lire la suite]
Posté par dojam à 11:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]