mercredi 25 avril 2007

Persépolis

Pendant que je pars en balade, on en profite pour passer le cap des 3000 visiteurs (depuis le début)! C'est pas la gloire, mais ça fait plaisir. Comme me font plaisir les liens virtuels (puis réels) qui se forment au hasard des rencontres. Et surtout quand je repère dans mes stats des adresse IP récurrentes, en me demandant "qui c'est?", parce que je ne sais pas si vous avez remarqué, mais c'est toujours les mêmes qui laissent des com'. Et surtout quand on me dit qu'on aime venir lire ce drôle de journal extime (je ne vise personne, on se reconnaîtra, et peut-être qu'on me laissera un com'...).

Je voulais vous parler de notre balade familiale du jour, mais les photos c'est long à télécharger (sous Windows 98) et je viens de tomber sur la toile sur un sujet qui me tient à coeur, et dont je voulais vous parler depuis longtemps. A l'époque, je ne savais pas choper les codes de la video, quelqu'un l'a fait pour moi sur Dailymotion (merci, merci) et je peux vous lâcher le morceau. Certes déjà abondament traité dans la presse, la blogosphère, etc etc, mais ça me tient à coeur, ça me suffit comme légitimité.

J'adore le travail de Marjane Satrapi. Pour une fois, c'est un truc que j'ai découvert il y a un bail, bon elle avait quand même déjà des prix à Angoulême, mais c'était pas encore grand public, donc je peux faire ma crâneuse.

Marjane Satrapi est une iranienne de fort bonne famille, exfiltrée en Europe, qui en a profité pour faire les persepolis_planche_t_2Beaux-Arts de Strasbourg et dessine de la B.D. très graphique, en à-plats de noir & blanc, on dirait de la pyrogravure. En fait elle s'est mise à faire de la B.D. parce qu'elle fréquentait la fine équipe de la place des Vosges (allez voir mes liens "lectures"). Je l'ai découverte avec les premiers tomes de Persépolis. Qui est le nom de la capitale historique de la Perse, c'est à dire l'Iran avant que les puissances coloniales ne s'en mêlent. En fait, c'est son histoire à elle, Marjane. J'ai réussi à vous dégotter une planche, que vous vous rendiez compte un peu de son style. Mais une de mes préférées, ma top of mind, c'est quand on oblige ces petites filles, dans leur école de riches, à porter le tchador. Et qu'elles le détournent comme cape de Zorro, de Batman, etc...

On a pas mal parlé de Satrapi récemment parce qu'elle a réalisé une adaptation des quatre tomes de Persépolis en dessin animé. Voici une vidéo, extraite d'un plus long et magnifique entretien réalisé cet hiver par Télérama. (C'est Mamomanamoi qui m'a abonnée à Télérama, même si je ne suis pas foutue de l'utiliser pour consulter les programmes télé. Oui, je suis catho de gauche, il en reste...)


Satrapi - Persepolis au cinema
envoyé par nouchema

affiche_pers_polis

Et Persépolis l'animée a été sélectionnée pour le festival de Cannes.

Et la Palme d'or, hein, pas le premier regard ou un truc comme ça!

Encore une fois, je ne sais pas choper les codes si on ne me les offre pas, donc je vous invite à découvrir la bande-annonce sur la page du film (avec d'autres videos).

Je sais que j'aurai très très envie d'aller le voir, même si je vais attendre les critiques pour une expédition au cinéma (je doute que ce soit dans les goûts de Grand Chéri, et vu le coût d'une soirée ciné avec le baby-sitting...)

En attendant, je ne peux que faire de la pub pour ce que je connais: ces B.D. Allez-y voir, même (je dirais surtout ) si vous n'aimez pas la B.D. et que vous en êtes restés à Astérix, Lucky Luke et Tintin (ce qui est déjà fondamental). C'est de la littérature gravée.

Mes bons conseils de lecture (les liens, c'est vers des critiques de gens qui font ça mieux que moi) : si vous aimez les nouvelles et la musique, commencez avec Poulet aux prunes.

pouletprunes_couverture pouletprunes_planche

Les filles qui aiment les piapias, jetez-vous sur Broderies.

broderies_couverture broderies_planche

Et puis, osez Persépolis... C'est universel... Poétique et libéré

Pers_polis_couverture_1persepolis_planche_t_1

Et dans la catégorie "les trentenaires parlent aux trentenaires", elle se pose là. La preuve:

persepolis_planche_t_2_2

A lire en écoutant Vincent Delerm...

Posté par dojam à 00:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Persépolis

    je te laisse un com (pour ne pas faire partie de ta liste noir ) ... Merci de nous faire partager cette BD

    Posté par coconz, jeudi 26 avril 2007 à 02:59 | | Répondre
  • une visite du catalogue de la Médiathèque m'apprend que je pourrai trouver cet auteur là-bas... quoiqu'il faudra que j'attende le retour car ils sont presque tous sortis !
    Ca tombe bien, il faut que j'aille rendre les livres de mon fils, chui affreusement à la bourre comme d'hab !
    Coconz, toujours matinale, forcément ! :salut:

    Posté par choupette, jeudi 26 avril 2007 à 12:16 | | Répondre
  • T'affole pas Coconz, pas de liste noire. J'espère ne pas avoir été trop menaçante quand même, c'était juste pour que les proches osent me laisser des com'

    Posté par do, samedi 28 avril 2007 à 21:39 | | Répondre
Nouveau commentaire