dimanche 22 avril 2007

Soirée électorale

Quelle soirée! Persistante, j'avais voté pour le même que la dernière fois... incorrigible. Du coup, je me console au Pouilly Fumé! (Na! restait au frais du blanc de la semaine dernière, faut pas gâcher! Et je termine ma boîte de la Maison du Chocolat d'anniversaire, que des ganaches à se taper le derrière par terre, et Grand Chéri n'aime pas la ganache, le bonheur!)

Deux consolations: les files devant les bureaux de vote, de voir ces gens prêts à poireauter sous le soleil pour accomplir leur devoir civique, c'est beau!  D'autant plus beau que dans notre bureau de vote à nous, on a à peine attendu, juste le temps de montrer à Petit Chéri à quel point c'est beau, magnifique, fantastique, terrible une école, et comme il aura de la chance d'avoir le droit d'y aller en septembre.

Et puis la folle ambiance qui régnait à la soirée frontiste, ça, ça me fait plaisir.

Conclusion: reste le second tour, être social-traître ou classe-fidèle? Je le sentais venir, que ça m'amuserait pas... Et puis les machines à voter... le bord..., avant il y avait plusieurs isoloirs (et plusieurs urnes, non?) par bureau de vote. Aujourd'hui, un bureau, une machine. A peine isolée. Et puis faut aller vite. L'assesseuse n'entendant pas assez vite le "bip" qui lui permet d'annoncer "a voté!", houspille le citoyen votant, qui lui regarde ça pour la première fois, et se demande pour la xième si c'est bien sur ce bouton-là qu'il doit appuyer... En plus pour moi, une voix égale un bulletin. Quelque chose de matériel. Qui existe, quoi...

Entre les deux, balade au Domaine de Saint Cloud, visiter la ferme pédagogique du Piqueur, pas des masses d'animaux, mais suffisamment pour qu'un petit garçon de 2 ans et demi découvre qu'un cochon (en plein soleil!) ça sent pas bon... Puis retour via les étangs de Ville-d'Avray et leurs canards. Deux grandes petites filles en robe de liberty, j'ai cru reconnaître un patron Citronille, j'ai failli demander à la maman quelle blogueuse elle était, et puis j'ai su me retenir, quand même... Evidemment, pas une photo, mais j'ai pensé à remettre la batterie en charge. Au bout de 15 jours. Je m'améliore, là...

Avec ça, il faudrait peut-être que je me mette à la confection des sachets de dragées pour le baptème de Petit Chéri, c'est rien que dans 3 semaines, j'avais oublié...

Dans la série c'est bien les anniv, ça dure longtemps... hier Grand Chéri m'a sortie voir Gérald Dahan, la dernière d'Erection Présidentielle, nous sommes arrivés suffisemment en avance pour pouvoir nous prendre une mousse rafraîchissante... et avons débarqué pendant la première blague! Re-pé-rés! Et nous avons dû dire nos prénoms assez fort pour que toute la salle nous entende... Yeah! (Dieu merci, un jeune homme charmant s'est dévoué comme souffre-douleur le reste de la soirée.)

Et avant ça il m'avait gardé Petit Chéri (grâces lui soient rendues) pendant que je découvrais en vrai une copine de blog, beaucoup de points communs, tellement qu'à La Droguerie on a fini par acheter les même perles et les mêmes fils, et que la vendeuse s'est inquiétée de ce que nous pouvions travailler ensemble. Maintenant, chacune le fait chez elle, et on compare! Et à propos de virées merceriesques copinesques, Mokuba est fermé le samedi, et Fil 2000 itou, c'est un scandale!

Posté par dojam à 21:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur Soirée électorale

    Bon, finalement, le pouilly, c'est plus fun que le repassage comme consolation. J'aime bien tes alternatives du deuxième tour (pour moi, ce sera social traitre, sans aucune hésitation !)

    Posté par catherine, lundi 23 avril 2007 à 10:08 | | Répondre
  • POUILLY FUME

    Dis donc, je ne me souviens pas qu'on ait ouvert une bouteille de blanc et surtout de Pouilly Fumé la semaine dernière, je crois qu'elles sont restées au frigo, fermées, donc quand tu parles de restes ....

    Posté par nad, lundi 23 avril 2007 à 14:27 | | Répondre
  • woua l'autre hé! la réputation qu'elle essaie de me faire! Même pas vrai, je suis sûre que j'ai au moins un témoin! Il y a eu 2 bouteilles ouvertes, une blanc l'autre rouge, et à peine entamées...

    Posté par do, lundi 23 avril 2007 à 14:35 | | Répondre
  • Ah oui, du Pouilly? Carrement?
    Chez nous il y a encore des vraies urnes, et zonzonnette aussi a et la grande chance de voir comme c'est beau une ecole, surtout que c'est celle ou allait sa maman quand elle etait petite! Il y avait encore le micro-trou dans le mur qu'on creusait a la recre avec les copines dans nos grands projets d'evasion...

    Posté par Chloé, lundi 23 avril 2007 à 15:04 | | Répondre
  • POUILLY FUME

    Moi j'ai vu que du rouge d'ouvert, c'est pour ça que j'en ai pas bu !! Et Fred il a dit le lendemain qu'on avait même pas ouvert le blanc ! Si y a eu du pouilly fumé d'ouvert et que je l'ai pas vu, faudra rectifier ça la prochaine fois !
    Bises

    Posté par NAD, mardi 24 avril 2007 à 12:33 | | Répondre
  • Bon ben la prochaine fois tu oseras taper le scandale en réclamant du blanc! C'est toi qui auras à assumer le statut d'ivrognesse...

    Posté par do, mardi 24 avril 2007 à 22:23 | | Répondre
  • Toujours sympa la rencontre avec les blogueurs ... je vous envie de ce bon temps partagé !

    Posté par Mondemo, samedi 28 avril 2007 à 13:34 | | Répondre
Nouveau commentaire